La vie en couple ... quel intérêt ?

A l'occasion de la St Valentin, voici mon manifeste pour la vie en couple...

(publié initialement dans Quora)

 

OUI, cela vaut la peine d’être de vivre en couple

D’abord, cela permet en général de vivre plus longtemps, sauf si vous avez toujours vécu seul (voir les études de l’INSEE).

Bien sûr, cela ne garantit pas le bonheur et même certaines études semblent montrer plus de satisfaction pour les célibataires, notamment aux US, mais une autre étude en Grande Bretagne indique plutôt le contraire.

Comme la statistique n’a que peu d’intérêt à mon échelle, je parlerai simplement de mon expérience.

Le grand intérêt que je vois dans la vie de couple, c’est la possibilité de partager des expériences qui me font grandir tous les jours.

Attention, ce n’est pas simplement le fait d’être en couple qui m’ouvre cette possibilité, mais une posture particulière qui m’est propre et qui n’est pas simple à maintenir.

Cette posture consiste à m’impliquer dans la relation avec Authenticité et beaucoup de Vérité, en consacrant beaucoup de temps à la Communication.

 

Authenticité

Pour moi, l’authenticité signifie être à l’écoute de mes ressentis.
(si vous avez des difficultés à savoir ce que vous ressentez, je vous suggère de pratiquer le Dialogue avec votre Enfant Intérieur). Si je ne sais pas ce que je ressens, je vais me comporter en fonction de l’extérieur et je ne vais pas suivre ma dynamique personnelle (c’est plus facile à dire qu’à faire, mais c’est pour moi l’élément clef de ma vie. Il m’a fallu des années de développement personnel pour y parvenir mais je considère que c’est ma plus grande réussite). L’enjeu est d’échapper au conditionnement qui a déterminé les premières années de ma vie pour aller vers mes aspirations personnelles profondes. Je ne crois pas que ce chemin puisse se faire seul et ma conviction, est qu’une fois franchi certaines barrières, le couple peut devenir un espace privilégié pour avancer sur ce chemin d’accomplissement personnel.

 

Vérité

J’essaye de partager la plupart de mes ressentis et de mes émotions avec ma compagne. Bien sûr, je vais être confronté à des désirs qui ne sont pas politiquement correct, par exemple pouvoir ressentir de l’attirance pour une autre personne. Et c’est précisément à cet endroit que se joue pour moi la possibilité de rendre le couple vivant et excitant ou mort et déprimant. Le point clef s’articule autour du désir des partenaires. Plutôt que d’essayer de vouloir maintenir le niveau du désir comme il existait au début de la relation, je vais plutôt chercher à accueillir le désir de chacun et d’abord le mien, dans une perspective plus large.

Bien sûr, la jalousie va pointer son nez dés que je vais évoquer ou entendre l’évocation d’une tierce personne, mais je ressens profondément que le niveau de jalousie est relié à mon état d’insécurité.

Ainsi j’ai constaté qu’en augmentant ma sécurité propre, je suis moins fragilisé par le désir de l’autre, lorsqu’il se porte en dehors de la relation. Et j’expérimente la possibilité de construire cette sécurité au sein du couple, en s’appuyant sur la vérité et l’authenticité des échanges (cela a nécessité pour moi également un travail personnel important).

 

Communication

C’est en communiquant de façon très régulière avec ma compagne et en utilisant un mode spécifique dans lequel le “tu” est quasiment exclus (voir mon article sur le Pouvoir de dire je) que je parviens à établir un niveau de confiance élevé qui permet d’accueillir la parole de chacun, sans qu’elle vienne trop me “challenger”.

Cette façon de communiquer en “je” n’est pas naturelle. Dans mes échanges, j’ai très souvent tendance à vouloir généraliser. De façon à ne pas trop m’exposer, je vais recourir au “On” ou au “Nous” et lorsque je suis sur la défensive, je vais rapidement passer au “tu”. Mais comme vous le savez, “le tu, tue”. Parler en “je”, résulte donc d’une discipline, qui est assez contraignante au début mais qui devient de plus en plus facile avec l’habitude.

Ce mode de communication me ramène à mon expérience et ouvre le champ du couple dans une perspective d’expérience illimitée et … excitante.

Ainsi, je peux dépasser la période dite des trois ans, après laquelle ON considère généralement que l’amour ne peut que décroître.

 

Avec ma compagne, notre relation dure depuis 8 ans et nous avons 5 enfants à deux. J'ai l’impression que notre parcours ne fait que commencer. Le cheminement de chacun vient renforcer l’énergie de la relation et, grâce à cette communication spécifique, ce n’est pas ressenti comme une menace mais comme une opportunité de développement.

Écrire commentaire

Commentaires: 0